Fév 25

Un balcon dans le froid

Je suis certainement en plein délire et il fait rarement les températures annoncées mais bon, dans le doute je préfère prendre mes précautions ! J’ai donc ajouté une couche de voile d’hivernage sur les plantes qui restent dehors (d’ailleurs, je crains que mon cerisier du Japon ne soit mort :/ On verra au printemps. Les arbres en pot ce n’est vraiment pas évident !), rentré les pensées, la citronnelle et le kalanchoé qui a d’ailleurs été identifié ! Kalanchoé daigremontiana aussi appelé « Mother of Thousands » ce qui en dit long sur sa capacité de propagation… Chaque petite excroissance autour des feuilles est une plante potentielle et se détache très facilement. Je ne sais pas trop ce que je vais faire de cette plante ! Je ne la trouve pas très jolie, elle est encombrante et envahissante. En plus, elle est toxique ! Enfin, elle est là donc on fait avec.

Les boutures de cactus de Noël ont l’air bien installé même si pas de signe de croissance pour le moment (à part racines). Arrivées fin novembre 2017. Le Rhipsalidopsis Redcactus (cactus de Pâques) lui, fait de nouvelles feuilles, le Schlumbergera Christmas Fantasy sort un truc arrondi, on dirait un bourgeon ! Rappelons que ces deux là sont arrivés fin août 2017. L’Epiphyllum ne bouge pas non plus (arrivée janvier 2018). Le bougainvillier apprécie d’être à l’intérieur, il pousse, il pousse, il pousse ! Jusqu’alors il faisait difficilement une branche et quelques feuilles.

Schlumbergera Christmas Fantasy

Bougainvillier

Rhipsalidopsis Redcactus

J’ai fini par faire ce que j’avais dit que je ne ferais pas : Mettre une petite étagère devant la fenêtre. Au final, ce côté de la fenêtre n’étant jamais ouvert ma foi, autant exploiter l’espace et la luminosité ! Pour le moment, ça se passe bien avec les chats : Ils s’en fichent. A la base, je l’ai pris pour y mettre des orchidées….. Mais pour le moment, j’y ai surtout mis toutes les boutures et le bougainvillier. Je pense que je vais en ajouter une deuxième.

Et vue d’ensemble des orchidées.


   Fév 18

Orchidées

Aujourd’hui :
Rempotage de
– Oncidium ‘Sharry Baby’
– Oncidium ‘Twinkle’ (remplacement du substrat)
– Dendro phal
– Phal. gibbosa (ajout de sphaigne)

Boule de sphaigne pour le Twinkle, le Sharry Baby et les 2 mini Phal., boule de fibres de coco pour le dendro phal.

Toujours en fleurs
– Phal. ‘Mini Mark’
– Phal. NOID jaune
– Oncidium ‘Sharry Baby’ (plus qu’une hampe !)

Reprise de végétation
– Oncidium ‘Twinkle’ (pseudo bulbe)
– Dendro phal (pseudo bulbe + racine)
– Phal. NOID rose (hampe)

Et bain pour tout le monde !


   Fév 04

Quelques fleurs sur le balcon…

Quelques pensées..

Iris..

Jacinthe (bulbes forcés), victime des premiers tests en studio. Elle empuantie tout l’appartement !


   Fév 04

Et toujours des orchidées…

Deux nouvelles :
Phalaenopsis Tzu Chiang Sapphire

Phalaenopsis gibbosa

Là je n’ai définitivement plus de place. Pourtant j’en convoite encore deux ou trois.. Je me tâte à me faire un petit terra, pour les minimini, ça serait top. Ou à faire ce que j’ai toujours refusé de faire : Coller une étagère à la fenêtre de mon bureau. Bref, c’est en cours de réflexion.

Quelques essais de photos « studio » : un fond noir bidouillé, des lampes, un trépieds et un vieil objectif macro !

Conclusion, il me faut un fond + sombre et + grand ! En tout cas, le résultat me plait bien !

J’ai réussi à faire pourrir les deux minuscules racines de ma Schoenorchis fragrans, yeah. On m’a suggéré de mettre de l’hormone de bouturage pour l’inciter à en faire de nouvelles. Croisons les doigts pour que ça fonctionne !


   Jan 27

Encore des orchidées

Eh oué, y’en a que pour les orchidées en ce moment ! Normal c’est l’hiver.

Le gros phal a ouvert tous ses boutons ! Et la fleur difforme a fané prématurément.

L’oncidium a enfin ouvert les siens également, il en reste quelques uns sur une des petites hampes en attente.

Et pareil pour le mini phal. Je suis contente, c’est le jaune qui fleurit ! Ses fleurs sont trop belles !

Vu d’ensemble de la pseudo-serre parce qu’il ne me semble pas en avoir déjà mis.

3 floraisons maison en même temps, c’est du jamais vu ! 3 floraisons maison tout court en fait. Ça fait énormément plaisir de voir toutes ces fleurs et surtout de réussir à les faire refleurir. Plus qu’à croiser les doigts pour que ça ne soit pas juste un coup de bol !

Autre source de plaisir, les hampes du Mini Mark ont bien repris leur croissance donc.. Fleurs en perspective !


   Jan 27

Premiers bocaux 2018

Il y a 2 ou 3 week-ends m’a pris l’envie subite et saugrenue de tester une recette de bolognaise absolument décadente dont la cuisson se passait au four pendant 7h. Histoire de rentabiliser l’histoire, j’ai décidé d’en profiter pour faire un boeuf bourguignon. Le tout dans l’optique, non seulement de gouter la fameuse sauce mais aussi de faire des bocaux ! Bon, au final, la bolo n’est pas si géniale que ça, plus à mi chemin entre une sauce tomate à la viande et le bourguignon justement. Elle est bonne mais ne répond pas à mes attente quand j’entends « bolognaise ». Résultat 4 litres de bolo, 2 litres de bourguignon + de quoi préparer le repas du soir et les gamelles du lendemain, toujours appréciable (encore heureux vu le temps passé !)

Avant cuisson.

Après cuisson.
Au final, le four aura tourné pendant 10h (puis four éteint donc la cuisson a duré bien plus longtemps) vu qu’au bout des 7h réglementaires la viande n’était absolument pas suffisamment cuite pour se déliter au moindre coup d’œil. Four pas assez chaud donc pas de petits bouillons. Soit parce que trop de volume dans le four, soit il ne monte pas à 110° quand on lui demande le faire.

Après stérilisation.
J’adore cette photo ! J’ai investi dans des bocaux à languette pour ces premières conserves de viande, ça m’a paru plus sûr que le recyclage de pot à vis ayant déjà servi 9498 fois ! J’ai fait le fameux test, les couvercles restent bien ventousés ! Reste à voir dans quelques semaines ou moins si c’est toujours comestible.


   Jan 13

Évolution bis

La grosse, Magic Art de son vrai nom. Il lui reste encore un ou deux bourgeons à ouvrir. J’espère que les fleurs vont durer !

Une des fleurs est déformée (pétale en + et pétales divisés en deux), marrant

L’oncidium, la photo date d’une semaine, les bourgeons sont beaucoup plus développés aujourd’hui. Ça ne devrait plus trop tarder !

La mini, un peu au ralenti en ce moment.

Et deux nouvelles
Phalaenopsis Mini Mark, arrivé avec 2 hampes qui j’espère ne vont pas avorter. Pas de quarantaine parce qu’il est plutôt gourmand en lumière (la luminosité de la zone de quarantaine n’est pas suffisante en cette saison)

Paphiopedilum lawrenceanum, un sabot de Vénus.

Je me suis aussi offert un Epiphyllum oxypetalum, plante dont j’avais envie depuis longtemps ! C’est un cactus qui fait des fleurs énooooooooooooooooooooooooooooooooooooormes, qui sentent délicieusement bon et dont les fleurs ne s’ouvrent que la nuit (on l’appelle souvent « belle de nuit »). La fleur ne dure que quelques heures. Vu que ce n’est qu’une bouture, va falloir que je patiente quelques années avant de pouvoir en profiter !


   Déc 17

Évolution

Pendant le bain.

La grosse orchidée prépare des bourgeons aux p’tits oignons, bien dodus, bien brillants, très prometteur !

La mini commence tout juste..

Et sur l’oncidium, on ne compte plus ni une ni deux mais trois hampes, oui madame, 3 ! Pour le moment, ça pousse.

On voit le futur emplacement des fleurs.

Et Schoenorchis fragrans est toujours en vie pour le moment.


   Nov 25

Des hampes, des hampes oui mais des..

Chez les orchidées, les hampes continuent à pousser
La grosse, elle serait bien aimable de se ramifier un peu !

Et la mini

Et encore une, sur l’Oncidium Sharry Baby cette fois !

Nouvelle venue, Schoenorchis fragrans, minuscule chose ! Très mécontente du vendeur, voilà l’état dans lequel elle est arrivée !! Que deux racines viables. Plus qu’à croiser les doigts.

Une fois montée sur un petit bout d’écorce

Dans son bocal (pour l’humidité)

Le Twinkle a défleuri, le dendro phal est en train également. Et ma petite Lulu est définitivement out :'(


   Nov 12

S. 45 : Floraison spectaculaire

N’ayons pas peur des mots, c’est spectaculaire, mon plaisir des yeux du moment
_DSC6189 (Copier)

_DSC6193b

Je me suis aperçue avec horreur (enfin, surtout grâce à https://jardinierparesseux.com/2015/11/15/quand-votre-cactus-de-noel-fleurit-trop-tot/ et sa photo très parlante) que mon cactus de Noël était en réalité un cactus d’automne. Enfer et damnation. Je me suis donc empressée de réparer cette infamie en commandant une bouture de Schlumbergera x buckleyi qui est le « vrai » cactus de Noël (bon, en réalité, tout ça, ce sont des hybrides évidemment) Il est normalement rose flashy. J’en ai profité pour prendre une bouture de Schlumbergera Truncata White qui, comme son nom l’indique, sera blanc. Une fois que tout le monde sera bien installé, ça promet des floraisons de novembre à mars (avec le cactus de Pâques qui prendra le relai).

Enregistrer