02 Nov 13

Au pays des orchidées..

On fait des hampes, enfin, on essaye.

Lila (la n°2) après de nouvelles feuilles, de nouvelles racines ajoute une hampe à son palmarès.

Mal placée la hampe, mal placée mais on va voir comme l’orchidée va s’en sortir (soit elle s’adapte, soit elle rend les armes)

Sinon, n°3 a vu ses propres hampes ratiboisées cause dessèchement après défloraison. Du coup, elle a eu droit au dépotage/rempotage de rigueur pour examen des racines et éventuelle élimination de la boule de sphaigne tueuse.

N°5 et n°6 ont joyeusement défleuri, la question est « que fait on maintenant ? » Rien. On les laisse. Elles font des pseudos bulbes, qui doivent lentement engraisser jusqu’au printemps et là, peut-être que.

Lulu fait grandir son unique nouvelle feuille à la vitesse d’un escargot neurasthénique. Elle nous gratifie d’une racine aérienne donc on ne s’inquiète pas, elle va à son rythme (d’escargot neurasthénique sous tranquillisants)

N°4 est toujours en fleur pour le moment et va certainement nous sortir une feuille également. A moins que ça ne soit une grosse poussière.

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.

2 Comments

  1. Laurence dit :

    J’admire ta patience pour  » l’élevage » d’orchidées.
    C’est vrai que les fleurs sont magnifiques mais je n’ai jamais réussi à les faire refleurir une fois défleuries. Il faut surveiller l’hydrométrie, ne plus arroser lorsqu’il n’y a plus de fleurs, ne pas exposer au soleil direct etc mais malgré toutes ces précautions j’ai dû envoyer ad patres pas moins de 6 orchidées. Jai donc préféré arrêter le carnage.
    J’attends les photos des tiennes. Quelles couleurs au fait ?

  2. lAlicel dit :

    A vrai dire, les phal hybrides (celles qu’on trouve le plus couramment en jardinerie/fleuriste/grande surface) sont les plus faciles et les plus adaptées à la vie d’appartement/maison. L’hygrométrie ambiante leur convient en général, elles n’ont pas besoin de stress ou d’écart de température jour/nuit pour fleurir. Pour les arrosages, il ne faut pas arrêter même si il n’y a pas de fleurs ! Il faut se fier aux racines : Grises = arrosage, vertes = pas d’arrosage. Mais c’est vrai que ce sont des plantes un peu frustrantes parfois :p

    M’enfin, les miennes revivent depuis que j’y prête vraiment attention (et que j’ai changé tout mon mode de maintenance !!) Leur croissance reprend, à voir si les fleurs suivront ^^

    N°1 est blanche, n°2 tirerait sur le rose sombre/rouge, n°3 blanche tirant sur le jaune, n°4 blanche avec le système de jenesaispascommentças’appelle (comme notre système veineux) rose, n°5 (zygopetalum) violet foncée, n°6 (oncidium) rose et marron (il y a des photos pour les 4 dernières !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *